LE SECRETARIAT GENERAL

Pour la mise en œuvre et le suivi de la politique du Gouvernement en matière des mines et des carrières, le Ministre dispose d’un Secrétariat général placé sous l’autorité d’un Secrétaire général.

Le Secrétaire général assure la gestion administrative et technique du département ministériel.

Il assiste le Ministre dans la mise en œuvre de la politique du Ministère.

Il est chargé de la coordination administrative et technique des structures centrales, des structures déconcentrées, des structures rattachées et des structures de mission.

En cas d’absence du Secrétaire général, l’intérim est assuré par un directeur central.

Cet intérim ne saurait excéder trois (3) mois.

Le Secrétaire général assure les relations techniques du département avec les structures techniques des autres ministères, le Secrétariat général du Gouvernement et du Conseil des ministres et les Institutions nationales.

A l’exception des documents destinés au Chef de l’Etat, au Chef du Gouvernement, aux membres du Gouvernement, aux présidents d’Institutions et aux ambassadeurs, le Secrétaire général peut recevoir délégation de signature pour :

  • les lettres de transmission et d’accusé de réception ;
  • les ordres de mission à l’intérieur du Burkina Faso ;
  • les décisions de congés ;
  • les décisions d’affectation ainsi que l’ensemble des actes de gestion du personnel des services relevant du Secrétariat général ;
  • les textes des communiqués ;
  • les télécopies.

Outre les cas de délégations prévues à l’article 36 ci-dessus, le Ministre peut, par arrêté, donner délégation de signature au Secrétaire général pour toute autre matière relative à la gestion quotidienne du Ministère.

Pour tous les actes susvisés aux articles 36 et 37, la signature du Secrétaire général est toujours précédée de la mention « pour le Ministre et par délégation, le Secrétaire général».